Plateau Télé devant Patron Incognito

Mardi soir, c’était soirée moules-frites devant M6 et un numéro de « Patron Incognito » consacré à Laurent Gillard, le patron de la chaîne de restaurants Léon de Bruxelles. 

Pour ce retour à l’antenne, M6 a réussi à attirer des patrons de grandes enseignes, telles que Leonidas, Rent-A-Car ou encore Franprix, grâce à une concession peu ordinaire à la télévision : le visionnage du montage avant diffusion. Ça fait un peu control freak mais on peut imaginer que ces patrons n’ont pas envie de se retrouver dans la situation du dirigeant de Rentrée Discount. Ce dernier avait subi un gros bad buzz suite à la diffusion d’une séquence dans « Capital » où on le voyait demander à un de ses collaborateurs de se débarrasser d’un de ses employés qui ne respectait pas à la lettre le protocole. Espérons que ce visionnage avant diffusion ne donne pas lieu à trop de coupes. De toute façon, quand on regarde Patron Incognito, on a pas mal de couleuvres à avaler. 

Cette année, la prod’ a mis en place un nouveau stratagème pour piéger les employés. Fini le coup du stagiaire suivi dans le cadre d’un reportage sur sa réinsertion, maintenant c’est carrément un magazine d’investigation de M6 qui serait en tournage dans l’entreprise. Et quand on voit l’animateur parfaitement inconnu qui s’enthousiasme en récitant la nouvelle carte des restaurants de Léon de Bruxelles, on se sent très loin d’Elise Lucet dans « Cash Investigation ». Mais on est sur M6, donc ça reste crédible. Avec Bastien Cadéac dans le rôle de l’animateur inconnu, ça l’aurait été encore plus (quelqu’un sait si ses vacances aux Bahamas se passent bien ?).

Mais ce n’est pas fini pour les employés piégés. Pile le jour où les caméras de M6 sont dans leur restaurant, ils doivent former leur futur directeur adjoint, qui doit découvrir tous les métiers du restaurant avant de prendre ses fonctions. Pour cacher à l’employé qu’il est avec son patron, on lui fait croire qu’il est avec son futur directeur adjoint. C’est bougrement intelligent.

Quand t’as le sosie de Patrick Sébastien dans le Grand Bluff qui débarque dans ta cuisine, faut vraiment ne pas être trop en alerte pour comprendre que tu vas te faire piéger. D’ailleurs un des employés expliquera bien qu’il a compris qu’il se tramait quelque chose et qu’il allait bien bosser pour essayer de gratter quelque chose auprès de la direction. Pas con le gars… 

 

Pour le casting des employés, on a failli être déçu : sur les trois, deux sont des employés modèles qui respectent toutes les normes, qui adorent leur travail et qui veulent faire carrière dans l’entreprise. Heureusement, il y avait Sandy, le serveur un peu gauche. Lui, c’était une pépite. Il y a tout un process à respecter, il s’en tape. Il fait comme il sent, au feeling, quitte à se tromper dans les commandes. Tu veux un café ? Il te sert un déca. Un petit verre de bière ? Il te ramène la pinte entière. Complètement désorganisé, il rend fou le patron qui essaie vainement de le recadrer. Et quand Sandy confie son projet d’ouvrir un restaurant, on est sûr à 99% que les producteurs de « Cauchemar en Cuisine » ont appelé M6 pour récupérer ses coordonnées.

Au final, l’émission s’est déroulée sans heurts. Comme le veut la tradition, les employés ont tous été reçus au siège de l’entreprise pour découvrir le pot aux roses. Le patron, grand seigneur, en profite pour leur dire tout le bien qu’ils pensent d’eux et leur offrir une petite promotion. Sauf pour Sandy évidemment, qui lui a juste décroché un entretien professionnel avec la DRH pour faire le point sur son besoin en formation. Classe.

« Patron Incognito » revient mardi prochain sur M6. Nous, on ne sait pas encore..