Julien Courbet, le capital confiance

Ce dimanche, Capital a rassemblé plus de 4 millions de téléspectateurs, soit 17,4% du public. Sur les ménagères, la cible prioritaire de M6, l’audience s’établissait à 23,8% du public. Une audience jamais vue depuis 2013, qui récompense un énorme travail de la chaîne pour redynamiser l’émission dominicale.

Le changement le plus visible est bien sûr l’incarnation du programme, avec le remplacement de Bastien Cadéac par Julien Courbet. L’ancien animateur de TF1 avait prouvé sur C8 qu’il avait toujours un fort potentiel sur les cibles prioritaires et son succès à la tête de Capital montre qu’aux yeux des téléspectateurs il a aussi la légitimité pour animer un programme dont le thème principal est l’économie.

Si on compare la rentrée de Julien Courbet avec les rentrées de ses prédécesseurs à la tête de Capital, l’ancien animateur de Sans aucun doute a complètement redressé l’audience et atteint une audience sur la cible des ménagères plus vues depuis 2008. Sur un an, il a fait gagner à la case 300 000 téléspectateurs en moyenne, 2,1 points d’audience sur les 4 ans et plus et surtout 2,6 points sur les ménagères pour une moyenne aujourd’hui de 17,2%.

Le changement d’animateur s’est accompagné d’une nouvelle écriture pour l’émission : des reportages plus punchy dans la veine de Cash Investigation, des reportages plus concernants pour les téléspectateurs et le retour des débats en plateaux avec des responsables politiques qui viennent proposer des réponses aux problèmes soulevés dans les reportages. L’émission de dimanche a ainsi battu un record d’audience, avec des reportages sur le gaspillage opéré par Amazon ou encore de certaines grandes enseignes commerciales.

Avec Julien Courbet, M6 a réussi le même coup que TF1 avec Camille Combal : relancer un programme en perte de vitesse en y ajoutant une bonne dose de modernité. Les deux animateurs vont à coup sûr profiter de ces succès pour prendre de plus en plus de place dans les grilles des programmes de leurs groupes respectifs.