Dimanche à l’ancienne devant le Club Dorothée

le

Plateau télé devant… le Club Dorothée du 26 octobre 1994

Petit voyage dans le temps pour ce plateau télé. On est retourné en enfance – j’ai bien conscience que ça marche que si vous avez entre 30 et 40 ans- pour se mater un bon vieux Club Dorothée. Tant qu’à faire, on a pris un numéro particulier : celui avec Magalie Madison en invitée spéciale, Annette dans Premiers Baisers.

img_9284

Ce mercredi 26 octobre 1994 marque le début des vacances de la Toussaint. À l’époque, qui dit vacances, dit squattage de la grille des programmes par le groupe AB. Matin, midi, début de soirée du lundi au dimanche : que ce soit avec le Club Dorothée, le Dorothée Mini, Terre Attention Danger, « Des Millions de Copains » ou les sitcoms AB, Jean-Luc Azoulay et Claude Berda règnent en maître sur la grille de TF1. Et pour le premier jour des vacances, il faut prévenir les « copains », alors Dorothée, Ariane, Jacky, Corbier et Patrick Simpson Jones se chargent de nous vendre pendant 3 heures le programme de nos vacances.

Dès le générique, on est dans l’ambiance. « C’est toujours les vacances… au Club Dorothée… On a de la chance… Hiver comme été… Yeah yeah yeah yeah… Club Dorothée ». Putain, on est bien. L’émission commence évidemment avec Dorothée, qui nous accueille. Nous, ses copains qu’elle adore tant. Ce matin, coup de chance, il y a un super programme avec toutes nos séries préférées. Dorothée nous annonce même qu’ils ont réussi à gratter 30 minutes de plus à TF1 : l’émission se terminera à 12h20. Ariane précise que du coup, ils nous ont refourgué un épisode de Ranma 1/2, un de nos dessins animés préférés semble-t-il. Puis c’est au tour de Corbier de nous annoncer le programme avec les rubriques de Cyril et ses jeux vidéos, le docteur Klein et ses animaux et Gérard Majax qui nous montrera son truc. Vous l’avez la petite blague grivoise ? Oui c’est ça aussi le Club Dorothée. On finit ce tour des présentateurs avec Patrick Simpson-Jones qui nous annonce une rubrique NBA. Ouais c’était à la mode à l’époque, après l’avènement de la Dream Team aux JO de Barcelone 1992 et Azoulay de ne passer à côté d’aucune mode.

Dorothée, Ariane, Corbier, Patrick… Mais attendez, il nous manque quelqu’un. Mais où est donc Jacky ? Bon des fois, il manquait des émissions pour pouvoir enregistrer des Jacky Show mais là, pas du tout. Il est en duplex de l’appartement de Magali Madison, qu’il est allé chercher chez elle pour l’émission. Premier choc pour le téléspectateur : on voit pour la première fois Annette sans ses nattes et sans sa voix nasillarde. Et on découvre surtout qu’en vrai c’est une très jolie fille, ce qui n’échappe pas à Patrick Simpson-Jones qui va la draguer pendant à peu près 3 heures.

Avant de lancer le premier dessin animé… euh pardon une super série du Club Dorothée, on a quelques séquences importantes. Le point sur le hit des séries et le hit des dessins animés. Les téléspectateurs votent en composant le 3615 code TF1, ils pianotent Dorothée et c’est la rubrique n°2. Bon là, on a perdu toute une génération mais oui à l’époque on votait pas via Twitter mais par Minitel. Et Dorothée et sa bande vont appeler les « copains » à voter à peu près 213 fois pendant les 4 heures d’émission.

img_9495

Le point sur le hit des séries et des dessins animés permet à Dorothée de donner tout le programme de la semaine. Et oui, comme les choses sont bien faites : toutes les séries et dessins animés classés sont au programme des vacances du Club Dorothée, dans toutes les cases possibles : Dragon Ball Z ce matin, Arnold et Willy cet après midi, Les filles d’à côté en pré-access, Goldorak demain, Candy samedi matin, Alerte à Malibu dimanche soir. Toutes les émissions AB sont représentées dans ce Hit, c’est magnifique. Hélène et les garçons et Dragon Ball Z sont désignés vainqueurs de la semaine, puis les compteurs sont remis à zéro. Les « copains » sont bons pour se reconnecter sur le minitel pour voter pour leurs programmes préférés. Évidemment, les connexions sont payantes mais ça, y’a que les parents qui le savent. Et à aucun moment, Dorothée nous dit de demander l’autorisation à nos parents. Pas folle la guêpe.Puis vient la séquence cadeau avec monsieur Cadeau. Dans une grande boule façon tirage du loto, une carte postale est tirée au sort et le gagnant se voit offrir une tonne de cadeaux : une mini-chaîne Hifi, son poids en gâteaux Captain Choc sponsor de l’émission, 8 romans clips de Premiers Baisers, un abonnement de 6 mois au Dorothée Magazine et comme la gagnante est membre du Club Dorothée, elle gagne en plus une cassette vidéo de Premiers Baisers avec 3 épisodes. 3 épisodes, quel radin cet Azoulay.

Ça y est, l’équipe du Club Do peut lancer en chœur le premier épisode « Un super rendez-vous avec une super série du club Dorothée ». Pour être complet, je vous donne le programme du jour : Sailor-Moon, Le maître des bots, Dragon Ball Z (le chouchou d’Ariane), Ranma 1/2 et Power Rangers. Pas mes préférés, moi j’étais plutôt à fond sur Nicky Larson, Olive et Tom ou encore Lucile, Amour et Rock’n Roll.

Une fois le premier dessin animé passé, on retrouve Magalie Madison en plateau, avec toute l’équipe du Club Dorothée. C’est une invité spéciale, donc elle a droit à ses petits doss’ : les images de ses castings pour Premiers Baisers. Les images étaient pas trop dures à choper, c’est du fait maison, c’est de l’AB production. En autre doss’, Jacky propose le bêtisier d’Annette dans Premiers Baisers. L’occasion de faire la promo pour le spécial bêtisier diffusé le dimanche suivant de 18h à 20h, consacré à toutes les séries AB et au Club Dorothée. Le club Dorothée est une immense émission d’auto-promo, un truc de dingue.

À chaque séquence entre deux dessins animés, Dorothée et Ariane font le point sur le hit des séries et des dessins animés. Les deux premières fois, elles déplorent l’absence de Salut les Musclés dans le hit des séries, mais voyant que leurs subtils appels aux votes pour leurs collègues n’ont aucun effet, elles finiront par ne plus les mentionner. Faut dire, ils sont cons ces gamins, ils votent pour 66 Chump avenue, la série de Dorothée avec des chats géants, alors que la prod’ n’en a plus du tout en stock.

On passe aux questions des « copains » pour Annette. Elle est vite contrainte d’annoncer sa rupture avec Joel, son petit ami qu’elle avait fait embaucher dans la série pour jouer… son petit ami. La fin de leur relation signifie d’ailleurs pour lui la fin de son contrat avec AB Production. Vient la question d’Eleonore qui lui demande si elle a déjà embrassé un garçon. Magali Madison a 23 ans donc évidemment oui, elle a déjà embrassé un garçon. Patrick Simpson Jones s’emballe « Oh mais c’est pas bien ça d’embrasser les garçons ». Toujours au taquet le Patrick. Puis une téléspectatrice lui demande si elle aime les animaux et si certains lui font peur, Magalie répond qu’elle adore les chiens et qu’aucun animal ne lui fait peur. Patrick Simpson Jones se réveille une nouvelle fois « Aucun animal ? Vraiment ? Oh oh oh ». Lourd.

Un épisode de Dragon Ball Z plus tard, on reprend avec la question d’Eleonore, 13 ans : « Quel est la meilleure façon de se protéger du sida : le préservatif ou la fidélité ? ». Magali Madison n’était pas préparée à ce type de questions mais elle s’en sort plutôt bien, en rappelant l’importance du préservatif. Et là, on passe à la question de Myriam, aka Jean-Luc Azoulay, « Annette, es-tu une vraie blonde ? ». Malaise2000 sur le plateau. Entre temps, Magali Madison a appelé une téléspectatrice pour lui faire gagner un cadeau. La petite a bien répondu à la question, elle gagne une radio double cassette. Malheureusement pour elle, elle n’est pas membre du Club Dorothée, elle n’a pas droit à un cadeau supplémentaire. Bonheur City est sans pitié avec ceux qui ont oublié de demander leur carte membre.

En fin d’émission, on a droit à 20 minutes de chroniques : le tour de magie de Gérard Majax, les jeux vidéos avec Cyril Drevet et la séquence animaux avec Docteur Klein. Pour la magie, Gérard n’était pas hyper inspiré ce jour-là. Ceux qui réussissaient à trouver comment faire un point au milieu d’un cercle sans décoller le feutre de la feuille pouvaient gagner un jeu de cartes Gérard Majax, et pour les membres du Club Do, le disque laser CD Stars, avec les meilleurs titres des stars AB. Spoil : il suffisait de plier la feuille.

img_9283

Cyril Drevet, débauché de France 2, arrive pour son hit des jeux vidéos, avec une grosse domination des jeux de Super Nes : « Dragon Ball Z 2 », « Mortal Kombat 2 » et « Zelda 3 ». En exclu, il a testé « Sonic and Knuckles » sur Megadrive et nous donne quelques trucs et astuces pour choper des gros anneaux et défoncer le vaisseau de Robotnik. A l’époque, faut bien se dire que tous les gamins jouent à la Super Nintendo ou à la Megadrive. Puis on passe à la séquence NBA de Patrick Simpson Jones. Un gros foutage de gueule. PSJ nous fait croire que le Club Dorothée est allé demander aux meilleurs joueurs de NBA leurs chansons préférées. Au final, Azoulay a juste récupéré un des magnétos envoyés pendant les temps morts des matchs NBA. Une séquence même pas traduite en français, avec du gros rap US. Les « copains » habitués à Christophe Rippert, Hélène Rollès et les jumelles Ever and Ever devaient être en PLS.

Je zappe Docteur Klein, son iguane et son autopromo pour son émission de dimanche. On zappe aussi la promo pour le Livre des records de TF1 Editions. On passe direct à la fin de l’émission, ce moment magique de l’anniversaire, où tous les membres du club Dorothée dont c’était l’anniversaire avaient la chance de voir leur nom défiler. Même si t’étais pas membre, tu regardais voir si y’avait pas ton nom. Et si c’était pas ton anniversaire, tu te contentais de voir si tu voyais passer ton prénom. Que c’était bon le Club Dorothée bordel.

Pour revoir l’émission, rendez-vous ci-dessous, vous pouvez également suivre le compte twitter @ClubDorothée et bien sûr vous éterniser sur l’excellent blog sitcomologie.net.