« Balance Ton Post » : le bilan

En septembre, Cyril Hanouna lançait une nouvelle émission de débats le vendredi soir, en deuxième partie de soirée. Entouré de nouveaux chroniqueurs, plus aguerris pour les débats de société que ceux de Touche Pas à Mon Poste, l’animateur-producteur-promoteur de boxe-patron de chaînes de C8 a, par moments, réussi à faire revivre l’esprit des débats de Ciel mon mardi. À l’occasion de la dernière programmation de l’émission dans cette case du vendredi soir, nous vous proposons de faire un petit bilan audiences.

Le bilan est globalement positif pour Cyril Hanouna. Avec une audience moyenne de 434 000 téléspectateurs, soit 5,7 % du public entre 23 heures et 2 heures du matin, l’émission de débats a rapidement trouvé son public et placé C8 en position de leader des chaînes TNT les vendredis soir en deuxième partie de soirée. L’émission fonctionne particulièrement bien sur les cibles commerciales, avec par exemple une part d’audience de 8,5 % sur les ménagères, qui permet à la chaîne de communiquer sur une 3ème place sur cette cible. Pourtant, ça ne respire pas la sérénité ces dernières semaines.

Au départ, l’émission était programmée en lead-out de TPMP refait la semaine, animée par Jean-Luc Lemoine et lancée en même temps que Balance Ton Post. Sur les six premières semaines, BTP obtient des scores encourageants, avec une moyenne de 355 000 téléspectateurs. Mais une forte baisse sur la dernière en direct d’octobre va mettre un premier grain de sable dans l’engrenage. Cyril Hanouna pense alors qu’il n’est pas porté par un prime assez fort et se programme lui même en lead-in de BTP le vendredi 9 novembre, avec Dites le à Baba en prime-time. On n’est jamais mieux servi que par soi-même dit-on. L’opération n’est pas un franc succès : Balance ton post fait ce soir-là une audience équivalente à ceux du mois d’octobre avec Jean-Luc Lemoine en lead-in.

La semaine suivante, le match de l’Équipe de France sur TF1 booste les audiences de Balance Ton Post, programmé judicieusement dès la fin du match des Bleus. L’émission bat alors son record d’audience avec une moyenne de 477 000 téléspectateurs. Un succès qui va se confirmer les semaines suivantes, en centrant l’émission autour du sujet qui fait alors rage au cœur des émissions de débats : les Gilets Jaunes. L’émission dépasse à deux reprises la barre des 600 000 téléspectateurs et est même programmée à deux reprises en prime-time, fin décembre et début janvier.

Problème : la version prime-time de Balance Ton Post ne réunit pas beaucoup plus de téléspectateurs qu’en deuxième partie de soirée, l’émission retrouve donc sa case habituelle dès le 18 janvier. Et même quand une émission spéciale Grand Débat national, co-animée par la ministre Marlène Schiappa, est programmée, Cyril Hanouna préfère rester en deuxième partie de soirée plutôt que de se frotter à nouveau à la case du prime. Les audiences lui donnent raison : le prime animé par Benjamin Castaldi frôle le million de téléspectateurs et Balance Ton Post établit son record avec 850 000 téléspectateurs en moyenne, avec une première partie au-delà du million.

Mais depuis, l’émission est en baisse continue et est même tombée sous les 250 000 téléspectateurs le 15 février dernier. Il est vrai que les derniers prime-time se sont révélés particulièrement faibles. Cyril Hanouna paie là son choix de ne pas renouveler Jean-Luc Lemoine, qui pourtant lui assurait une régularité au niveau des audiences. Mais les lead-in ne sont pas seuls à mettre en cause : Balance Ton Post n’a pas su surfer sur son succès de la spéciale avec Marlène Schiappa, avec une ligne éditoriale qui s’est soudainement éloignée de l’actu chaude.

Échaudé par trois semaines consécutives aux audiences décevantes, Cyril Hanouna a mis le programme en pause pour près d’un mois. Le numéro prévu ce soir est finalement un best-of et le retour de l’émission en direct ne se fera que le jeudi 14 mars. Comme nous vous l’annoncions en exclusivité, Balance Ton Post change de case pour être diffusé le jeudi. Bernard Laporte, en bon rugbyman, appréciera cette stratégie de l’évitement qui vise à contourner l’ogre Koh-Lanta qui capte plus de 5 millions de téléspectateurs tous les vendredis jusqu’à 23h30. Petit hic, la semaine suivante, pour cause de foot, Koh-Lanta a été décalé… au jeudi.

Le bilan globalement positif est forcément entaché par les performances des dernières semaines. Et le choix de marquer une pause de plus d’un mois pour revenir sur une nouvelle case est plutôt périlleux. À voir en mars si ce choix s’avère payant. Sinon, comptons sur Cyril Hanouna pour nous le faire croire.

Cadeau de la maison : l’évolution tout en montagnes russes des audiences de Balance Ton Post.

img_9594