Willy Rovelli, Ariane Brodier… TOP 5 de ces chats noirs de la télévision

le

Il y a ces personnes qui n’ont pas vraiment de chance dans la vie, qui vous plombent le moral dès que vous les voyez mais aussi celles qui plombent les audiences des émissions dans lesquelles elles osent s’aventurer. Dans ce TOP 5, nous allons rendre hommage aux chroniqueurs de télévision qui ont la malchance d’intervenir quasi systématiquement dans des émissions qui se plantent lamentablement côté audiences. Article à lire avec beaucoup de second degré.

5 – Julie Raynaud

Après des débuts sans risque dans Télématin, Julie Raynaud a commencé à sentir le vent tourner à sa première expérience en prime-time. Appelée à être chroniqueuse de William Leymergie aux côtés de Jean-Louis Beaucarnot pour Quelle histoire…, une émission sur la généalogie, Julie Raynaud est remplacée dès le deuxième numéro par Maïtena Biraben. Elle fera ensuite partie en vain des quelques animateurs qui ont tenté de relancer 40° à l’ombre sur France 3.

img_9689

Sa carrière est une alternance entre animation sur des chaînes confidentielles et échecs d’audiences sur des programmes de vacances sur le service public. Elle a participé ainsi à Tous au club aux côtés de Cyril Hanouna, l’émission animée depuis le fond d’une piscine qui mettait à l’honneur un avaleur d’écrous ou un imitateur de cri du cochon. Après avoir animé quelques bêtisiers, elle participe à L’habit ne fait pas Lemoine, émission qui ne durera pas au-delà de l’été. Un an plus tard, elle fait mieux avec Partez tranquille, France 2 s’occupe de tout !. L’émission animée par Thierry Beccaro s’arrête en plein milieu des vacances, faute d’audience.

Julie Raynaud traîne sa malchance aussi sur la TNT, où elle participe à la mise à mort de l’access de NRJ12, en co-animant Morandini, télé, people, buzz. L’émission n’a duré que 10 jours et depuis, l’audience de la case de la chaîne n’a jamais été redressée. Après un tel parcours de chat noir, on comprend mieux pourquoi Cyril Hanouna, son « meilleur ami » dans le milieu, ne l’a jamais appelé pour ses émissions sur C8.

4 – Arnaud Gidoin

Là, on est sur un chat noir de compétition. Il lui suffit d’un passage dans La Classe en 1993 pour leur mettre le mauvais œil. L’émission met la clé sous la porte quelques mois plus tard, alors qu’elle avait tenu 9 saisons. Il part ensuite sur TF1 animer Les Pourquois de monsieur Pourquoi, une adaptation télé du succès en librairie de Philippe Vandel. La pastille ne prend pas et est arrêtée au bout de 20 numéros. Devant le talent du garçon, TF1 décide tout de même de lui confier un jeu d’été en pré-access : Ali Baba. L’audience n’est évidemment pas au rendez-vous mais il parvient quand même à avoir une seconde chance aux vacances de Noël suivantes. Le jeu hein, pas Arnaud Gidoin. Il est remplacé par le duo Gigot et Robles.

img_9694

À l’été 2000, il est mis en balance avec Michael Youn pour animer le Morning Live sur M6. Les deux animateurs alternent à l’animation, puis très vite, Arnaud Gidoin n’est plus appelé, Michael Youn et sa bande se sont imposés naturellement. M6 ne lâche pas le comédien et lui propose d’adapter une série espagnole, faite de différentes saynètes dans un immeuble. Un mix entre Nos chers voisins et Scènes de ménages. L’idée était bonne mais avec un chat noir dans les parages, la série Faites comme chez vous ne dure pas plus d’une saison.

Parmi les émissions arrêtées faute d’audiences auxquelles il a collaboré, on compte encore la Méthode Cauet qu’il a rejoint la dernière saison, Face à la bande, Mot de passe ou encore En toute lettre. Pour ce dernier jeu, Julien Courbet faisait pourtant de bonnes audiences mais quand on a un chat noir, même ça, ça ne suffit pas pour garder son émission à l’antenne. Avec le temps, son effet semble s’estomper. Il participe régulièrement au jeu Tout le monde a son mot à dire, sans que l’émission ne semble menacée.

3 – Juliette Arnaud

Apparue à la télé pour la première fois suite à un réveil un peu musclé de Michael Youn, son compagnon de l’époque, pour une rubrique du Morning Live, Juliette Arnaud a tenté à plusieurs reprises une carrière à la télé sans y rencontrer le succès, contrairement au théâtre. Sa carrière de chat noir débute un été sur France 2, avec une adaptation en quotidienne du jeu Intervilles aux côtés de Nagui. L’audience n’est pas top, mais c’est plus l’adaptation et la programmation que la co-animatrice qui sont à mettre en cause. Rentrée suivante, elle intègre l’équipe de 20h10 pétantes sur Canal Plus. L’émission qui bénéficie d’une belle image et fait des audiences correctes va malgré tout se faire grignoter par le succès grandissant du Grand Journal.

img_9691

Après des participations régulières à l’émission regardée par 3 téléspectateurs Action discrète, Juliette Arnaud tente à nouveau sa chance dans un talk-show en 2012, en intégrant l’équipe de Touche Pas à Mon Poste. Flairant sûrement le chat noir en elle, Cyril Hanouna ne la garde pas plus d’une semaine.

Le bougre avait raison. Deux ans plus tard, elle est autour de la table de Y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis… Le talk de Valérie Damidot ne dure que 10 numéros. On peut égrainer toutes les raisons à cet échec : la programmation un samedi après-midi, une ligne éditoriale pas assez feel good. Nous, ce qu’on sait, c’est qu’il y avait un chat noir dans la bande.

Sa dernière apparition à la télé remonte à la semaine dernière dans une scène de la série Léo Mattei, où elle jouait le rôle de l’avocate de la fille de Jean-Luc Reichmann. Contre toute attente, la fille a été condamnée…

2 – Ariane Brodier

Après des débuts tonitruants dans un rôle de bombasse d’Opérations séductions, Ariane Brodier va passer sa carrière à essayer de casser cette image de bimbo, avec une réussite toute relative. D’ailleurs, sa carrière sur M6 se résume pas mal à des expériences de jolies filles qui doivent sourire à la caméra : miss météo, tubissimo et pas mal d’émissions musicales nocturnes. Elle a tout de même l’occasion de montrer autre chose en mars 2003, quand M6 lui propose d’accompagner Cyril Hanouna dans la reprise du Morning Live. L’émission est un échec total, l’ancien trublion de Comédie! est viré au bout de 4 mois. Première plantade pour Ariane Brodier.

img_9692

En 2008, elle quitte M6 pour France 2, où elle rejoint Julien Courbet qui vient de récupérer la case de l’access, avec Service Maximum. Ariane Brodier vient y présenter quelques bons plans et commence à montrer ses envies de devenir comédienne. Evidemment, vous commencez à y être habitués : l’émission ne fonctionne pas et Ariane Brodier est priée de refaire ses classes sur la TNT.

Elle décroche un prime-time sur feu Virgin 17, aux côtés de Christophe Beaugrand : Pop job, l’émission où des entreprises s’affrontent dans un concours de chant. C’est évidemment un flop d’audience, l’émission est arrêtée dès la première saison. Ariane Brodier est ensuite recrutée pour faire des chroniques sur les primes de Dilemme sur W9. L’émission est un succès en audiences mais une catastrophe en termes d’image pour W9. Toute la presse tombe sur la chaîne, l’émission est même qualifiée de « pire émission de télé-réalité jamais diffusée en France ».

Elle poursuivra sa carrière de chat noir dans Fidèles au poste sur France 4, l’émission qui devait succéder à Touche Pas à Mon Poste mais qui s’est vite arrêtée faute d’audiences. Mais aussi dans Canapé Quiz ou Face à la bande. Son talent de comédienne est enfin reconnue en 2017 quand elle devient égérie de la marque Mondial Pare-brise. Elle a été retenue parmi 3000 célébrités pour incarner la marque. Belle réussite.

1 – Willy Rovelli

Le boss final. Le meilleur d’entre nous. Il fait sa première apparition dans Sous vos applaudissements en 1998, où il concourt pour être désigné meilleur jeune animateur et décrocher un an de contrat sur France 2. Malheureusement, les soucis de santé de Jacques Martin ne permettront pas de finir la saison et personne ne décrochera ce contrat. #ChatNoir

img_9695

Après des débuts prometteurs aux côtés de Julien Courbet sur TF1 dans Succès, Willy Rovelli va connaître des aventures plus contrastées à la télé. Sur les 10 dernières années, il a participé à quasiment tous les flops de la télé : Les Agités du Bocal, La Porte Ouverte à Toutes les Fenêtres, Roumanoff et les garçons, Faut pas rater ça, Face à la bande, Un soir à la Tour Eiffel, Face à France ou encore OFNI. Il s’est même essayé à l’animation pour Gulli. Son année à la tête de l’Ecole des fans fut la dernière du programme à la télévision. Seul point noir à cette carrière de chat noir : Fort Boyard. Willy Rovelli a fini par y trouver sa place et est chaque été un des personnages principaux du jeu culte de France 2, qui cartonne en audiences, notamment auprès des plus jeunes. 

Courage petits chatons. Un jour, vous trouverez votre voie.