« Les Enfants de la télé » font moins bien que Drucker et Delahousse

En septembre 2017, Les Enfants de la Télé signaient leur retour sur France 2 le dimanche après-midi à 14h20, puis les gosses ont été priés de changer de case en septembre dernier pour prendre l’access du dimanche, à la place de Laurent Delahousse. Si l’adaptation animée par Laurent Ruquier est une réussite au niveau éditorial, qu’en est-il au niveau des audiences ?

L’an dernier, l’émission avait très rapidement trouvé son rythme de croisière et réalisait des audiences équivalentes aux programmes qu’elle avait remplacé : Les Enfants de la Télé avait fait progresser la case sur « les 4 ans et plus » de 0,6 point d’audience en l’établissant à 10,7 % de part de marché mais avait reculé sur les « ménagères de moins de 50 ans » de 0,4 point.

Pour pallier l’échec de Laurent Delahousse, la direction de France 2 a décidé en septembre de déplacer Les Enfants de la Télé en fin de journée, pour occuper la case de 18h à 19h45. Et dans ce grand jeu de chaises musicales, Michel Drucker a récupéré la place laissée vacante en début d’après-midi tandis que Laurent Delahousse… bon lui, il n’a rien eu en compensation.

Et tout ça pour quoi ? Pour pas grand-chose finalement. Les Enfants de la Télé font moins bien que Vivement Dimanche de Michel Drucker, et moins bien que 19h Dimanche de Laurent Delahousse. La case a perdu 2,5 points d’audience en un an sur « les 4 ans et plus » et 1,3 points sur la cible des « Femmes Responsables des achats de moins de 50 ans ».

Mais, même si l’audience des Enfants de la Télé ne cesse de progresser depuis septembre, elle est toujours en dessous de la moyenne de la case de l’an dernier (9,5 % de part de marché en février dernier pour Les Enfants de la Télé pour une moyenne annuelle de 11,4 % sur la saison 2017-2018). C’est la deuxième partie qui progresse le mieux alors que la première partie est plutôt stable. Avec une audience moyenne de 1,8 million de téléspectateurs, la deuxième partie des Enfants de la Télé attire 200 000 personnes de moins que 19h le dimanche l’an dernier.

La dynamique reste bonne pour Les Enfants de la télé et Laurent Ruquier est parvenu à rajeunir l’audience de la case de deux ans. Mais il est intéressant de saluer les traitements différents subis dans la presse par Laurent Delahousse et Laurent Ruquier. Don Drucker ne doit pas être pour rien dans cette histoire.