Audiences radio : le grand comparatif

Hier matin, Médiamétrie publiait les audiences radio pour la période janvier-mars 2019. Tous les médias ont parlé des principaux enseignements : France Inter qui devenait première radio de France devant RTL, et Europe 1 qui s’enfonçait un peu plus dans la crise. Du côté du Plateau Télé, nous avons préféré prendre un peu de recul et dresser un état des lieux des forces en présence, heure par heure, entre les 5 principales radios généralistes : France Inter, RTL, France Bleu, RMC et Europe 1.

audiences radios matin

5h-7h : À l’aube, c’est Julien Sellier qui domine largement avec 500 000 auditeurs qui écoutent RTL Petit Matin. L’émission enregistre même un pic d’audience sur le dernier quart d’heure à 934 000 personnes pour les indispensables de Pauline de Saint-Rémy. Simplement pour donner un point de comparaison, cette audience, qui est loin d’être le quart d’heure le plus écouté de RTL, correspond à peu près au pic d’audience de la journée d’Europe 1, pendant la Revue de Presque de Canteloup.

Du côté des autres stations, France Inter suit RTL avec 340 000 auditeurs en moyenne tandis que les autres radios se tiennent dans un mouchoir de poche entre 230 et 260 000 paires d’oreilles.

7h-9h : Ce créneau est le prime-time de la radio, quand tous les français allument leur autoradio pour aller au lycée, à la fac ou au travail. C’est le créneau sur lequel France Inter domine le plus ses concurrents, avec un leadership récupéré dès 7h du matin par le duo Demorand-Salamé. Plus de 2 millions d’auditeurs sont fidèles à la matinale de la maison ronde, soit 400 000 de plus que RTL sa seule concurrente. Les autres stations sont sous le million, mais Europe 1 la moribonde domine tout de même RMC et France Bleu sur ce créneau si stratégique.

9h-12h : À partir de 9h, Europe 1 plonge et laisse les autres stations batailler entre elles. RTL récupère son fauteuil de leader, grâce à ‘Laissez-vous tenter’, la suite de la matinale d’Yves Calvi et ‘Ça peut vous arriver’, l’émission de Julien Zorro Courbet. À 11h, Julien Courbet cède son micro à Stéphane Bern et RTL rend la place de leader à France Inter, et la ‘Bande Originale’ de Nagui. Sur le créneau 11h-13h, toutes les stations radio perdent des auditeurs, sauf France Inter, qui repasse tranquillement au dessus du million d’auditeurs.

audiences radio aprem

13h-16h : Là, on tombe sur la période creuse de la journée: pas grand monde écoute la radio à cette heure-ci. La bataille du leadership concerne toujours les mêmes : France Inter et RTL écoutés par un peu plus de 400 000 auditeurs chacune entre 14h et 16h. Le champagne est de sortie du côté d’Europe 1 entre 14h et 15h. Grâce aux histoires de Christophe Hondelatte, la station bleue repasse devant RMC, ce qui n’était plus arrivé depuis la chronique de Nicolas Canteloup à 8h45.

16h-18h : Tutulututulututu tutu C’est l’heure des ‘Grosses Têtes’. La courbe de RTL s’emballe complètement sur ce créneau et Laurent Ruquier enregistre un pic d’audience à 17h avec 1,2 million d’auditeurs. C’est l’heure pour la courbe de France Inter de sortir de la sieste avec ‘Par Jupiter’, l’émission de Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et leurs 870 000 fidèles. Avant, Antoine De Caunes maintient la station à la deuxième place mais avec des audiences plus proches de celles de Vincent Moscato sur RMC que de celles de Laurent Ruquier. Du côté d’Europe 1, ils sont passés sous la ligne de flottaison des 200 000 auditeurs depuis 15h et n’en sortiront pratiquement plus de la journée.

18h-21h : C’est le moment pour toutes les courbes d’entamer la chute de fin de journée. La dernière à piquer du nez est France Inter, qui domine largement sur ce créneau grâce à Fabienne Sintes. Du côté de RTL, Marc-Olivier Fogiel fait ce qu’il peut pour conserver les auditeurs des ‘Grosses Têtes’ mais ce n’est pas facile de passer derrière les blagues de Jean-Marie Bigard et les calembours de Bernard Mabille pour assurer une tranche d’infos. Europe 1 reprend quelques couleurs avec Matthieu Belliard et passe devant France Bleu.

21h-0h : Fin de journée, les généralistes deviennent des radios thématiques pour attirer l’auditeur. RMC avec sa programmation sport passe leader pour la première fois de la journée, de 21h à minuit, avec 171 000 fans de l’’After foot’. A partir de 22h, Europe 1 se porte mieux aussi avec une courbe qui s’envole pendant le journal de la nuit d’Isabelle Millet et la libre antenne de Sophie Peters.

Voilà pour cette petite revue des forces en présence chez les radios généralistes. On n’a pas beaucoup parlé de France Bleu mais ce n’est pas évident d’évoquer les 46 antennes locales qui permettent à la station du service public d’être la troisième radio la plus écoutée en matinée.

img_0614

Crédits photo :  Franck Fife / AFP