Plateau Télé devant ‘L’Île de la Tentation’

le

En 2002, l’émission l’Île de la Tentation est lancée. Autant vous dire que j’en ai autant de souvenirs qu’une bonne imitation de Nicolas Canteloup, c’est à dire pas beaucoup, certainement dans la mesure où j’avais 3 ans et que j’étais plus ambiance Barbapapa et Teletubbies que Brandon et Diana. Passons, trêve de blablateries et zappons donc sur W9, nouvelle terre d’accueil de personnalités en manque d’attentio… euh de notorié… euh d’argen… enfin bref.

Pour rappel, le principe de l’Île de la tentation : cinq couples, unis à la vie à la mort, mon amour de ma vie rien ne nous séparera, je t’aime plus que tout toussa toussa, décident de venir foutre la merde dans leur relation pour aucune raison (si ce n’est l’attention, la notoriété, l’argent… enfin vous m’avez comprise). Pour cela, 20 « tentateurs » arrivent. Les mecs d’un côté, les filles de l’autre, pendant 12 jours c’est ambiance club de vacances pour célibataires, à la seule exception que la plupart ne sont pas célibataires.

Allez chut, ça commence… Petite présentation de nos cinq couples : Lysa et Nicolas se sont rencontrés sur Internet. Le gars est jaloux maladif et ils viennent faire cette émission, déjà tu sens qu’ils n’ont pas forcément capté le principe du programme. Kevin et Molie : le mec est un séducteur qui drague à tout va. Pareil que ceux du dessus, tu ne te demandes pas SI ça va dégénérer mais juste au bout de combien de minutes sur l’île. Mary et Julien : elle est medium. Même avec ce métier là, elle n’a pas vu dans les esprits que c’était une idée de merde. Intriguant. Enfin pas tant que ça, Internet n’oublie rien, et les téléspectateurs non plus, qui se sont rappelés qu’elle avait participé à C’est Mon Choix et On a échangé nos mamans en s’appelant… Séverine. S’en suivent les deux derniers couples : Malika et Mehdi suivis de Tilla et Jonathan.

 

On voit les couples sur des yachts de luxe arriver un à un vers l’île, tout ça pour finir, grâce à la magie du montage, par débarquer sur l’île à 10 dans un zodiaque. Du budget mais pas trop non plus. On est sur W9 quand même.

Là les 20 célibataires arrivent. Une arrivée évidemment placée sous le signe de la discrétion avec ces sacs poubelles rouges et bleus. C’était déjà comme ça en 2002 ? Non parce que ce mélange de costumes The Handmaid’s Tale, de Faucheuse dans les Sims et de secte du Ku Klux Klan est absolument à mourir de rire.

img_0719

S’en suit une séquence assez irréelle où chacun des couples fait son marché à dire quel célibataire lui plaît le plus, alors que ces derniers sont en train de se dandiner dans l’eau à faire semblant de jouer au beach-volley. Au cas où vous auriez oublié on est dans une émission censée prouver leur fidélité. Je commence à capter le délire. Les femmes célibataires viennent alors se présenter à l’assemblée, sous les éloges des demoiselles : « T’es vulgaire meuf dégage », « Ils sont en couple meuf calme toi ». Au risque de me tromper, mais tu es venue sur l’île de la TENTATION, pas dans Motus pour tenter de gagner un week-end dans le Lubéron. On vous passe tout le milieu de l’émission, entre discussions sans intérêts, rapprochements à peine dissimulés (et dire qu’il y a 10 minutes ils juraient sur leur mère qu’ils allaient bien se tenir) et « doutes qui s’installent déjà » sans oublier les séances vidéos dans une cabane de jardin Castorama. D’autres séances vidéos se font également autour d’un feu de camp, dans le sable, les yeux dans l’eau, leurs rêves étaient trop beaux et bim Julie Taton (la dame qui présente) leur demande (même si la réponse va de soi) « Est ce que tu penses que j’ai une vidéo pour toi ce soir ? Veux-tu la regarder ? » et vient leur mettre dans la tronchetta une vidéo de leur mec déjà en train de mettre en œuvre un plan pour séduire une des tentatrices, au bout de 3 heures.

imb_lyl4cc

Conclusion : est-ce-que ça aurait dû revenir ? Pas forcément non. Il y a 17 ans et en deuxième partie de soirée, on pouvait tout se permettre mais depuis il y a eu #BalanceTonPorc, #MeToo etc. et cette exposition en prime de l’adultère, mise en scène de A à Z avec ces femmes et hommes objets prêts à tout pour briser des couples, couples qui n’ont que faire de leur union, est tout simplement pathétique et lunaire. En clair, un vivier de nouvelles starlettes de télé-réalité. Combien seront dans les Anges 12 dans quelques mois ? Les casteurs de la Grosse Équipe sont déjà sur le qui-vive.

(Est ce que ça reste addictif malgré tout ? Oui. Mais chut)