« Touche Pas à Mon Poste » : on fait le bilan

Dans une interview donnée au magazine belge ‘Télépro’, Lionel Stan, directeur général de H2O, dresse un bilan d’audience de la dernière saison de Touche Pas à Mon Poste. Et on a beau être habitué aux producteurs télé qui profitent des interviews pour embellir leurs audiences, on a eu du mal à nous y retrouver dans les chiffres avancés par le bras droit de Cyril Hanouna. Du coup, on s’est plongé dans les chiffres Médiamétrie et on a fact-checké.

Lionel Stan : « TPMP fait une très belle saison »

FAUX – Dans son interview à ‘Télépro’, Lionel Stan commence fort en déclarant « TPMP fait une très belle saison. Quasiment 1 600 000 encore fin de semaine dernière ».

Alors, oui, certains soirs, quand le prime attire du monde, TPMP arrive encore à taper des scores au-dessus des 1,5 million sur sa dernière demi-heure d’émission. À titre de comparaison, il y a 4 ans, ces scores étaient l’audience moyenne des deux heures d’émission.

Si on compare l’ensemble des saisons de Touche Pas à Mon Poste, la saison 2018-2019 poursuit la baisse enclenchée depuis 4 ans, avec pour la deuxième année consécutive une perte de 150 000 téléspectateurs en un an. Cette baisse concerne aussi les scores sur les cibles commerciales, avec une perte de 2,6 points sur les ménagères en deux ans, passant de 9,7 points en PdA lors de la saison 2016-2017 à 7,1 points cette saison.

Capture d’écran 2019-05-13 à 22.19.36

Lionel Stan : « Quotidien et TPMP sont au même niveau sur l’ensemble du public »

FAUX – Selon Lionel Stan, « Il faut comparer ce qui comparable. Si on regarde sur l’ensemble de l’émission, c’est quasi kif-kif. »

En prenant l’ensemble de l’émission (Before, P1 et P2 du lundi au jeudi), Touche pas à mon poste a réuni en moyenne 1 005 000 téléspectateurs en audience consolidée, et 4,7 % de part d’audience sur les 4 ans et plus. En face, Quotidien, sans découpage, réunit 240 000 téléspectateurs de plus, avec une moyenne de 1 244 000 téléspectateurs et 5,4 % de part d’audience.

Les deux talks étaient bien à touche-touche la saison dernière, mais ce n’est plus vrai depuis septembre dernier, avec un leadership quotidien pour l’équipe de Yann Barthès.

Lionel Stan : « TPMP a redressé la barre depuis janvier »

FAUX – Lionel Stan veut bien reconnaître que Quotidien est passé devant TPMP, mais précise sur la période « de septembre à décembre ». On se demande bien pourquoi vu que le leadership de Quotidien s’est poursuivi de janvier à mai.

Peut-être veut-il dire que TPMP a réduit l’écart depuis janvier mais non plus. Mis à part en janvier où TPMP a repassé la barre du million de téléspectateurs sur l’ensemble de son programme, les audiences ont replongé depuis au niveau de la rentrée calamiteuse, sous les 900 000 téléspectateurs en audience veille.

Lionel Stan : « TPMP est devant Quotidien sur les cibles »

FAUX – Sur la cible prioritaire des ménagères, celle qui intéresse le plus les annonceurs, TPMP est 2 points en-dessous de Quotidien, avec 7,2 % de part d’audience. Sur la cible des jeunes de 15-34 ans, l’écart est moindre mais Cyril Hanouna fait encore moins bien que Yann Barthès avec une part de marché de 10,1 % pour TPMP contre 11,2 % pour Quotidien. Les CSP+ ne sont pas évoqués par Lionel Stan : c’est la cible privilégiée par TMC et ce public a toujours préféré Yann Barthès à Cyril Hanouna.

Mais la formule utilisée par Lionel Stan est maline : il ne dit pas que TPMP fait mieux que Quotidien mais qu’ils sont très souvent devant. Ils sont quand même plus souvent derrière.

Lionel Stan : « Quotidien gonfle son audience grâce aux primes »

FAUX – Là, on est clairement sur la poêle qui se fout du poêlon, avec le producteur d’une émission qui veut mesurer son audience que sur la demi-heure précédant le prime-time. Voici ce qu’il dit exactement : « Quotidien a un public plus âgé qui va se mettre en salle d’attente d’un prime TMC et regarder Quotidien, ce qui va faire gonfler le nombre de téléspectateurs. »

Alors, certes le public de Quotidien est légèrement plus âgé que celui de TPMP et donc c’est vrai que C8 est plus touché que TMC par la désertion des jeunes du média télé. Mais si Yann Barthès est devant TPMP, ce n’est pas très sport de reporter la faute à la faiblesse des primes de C8. Si on prend les audiences de 19h30 à 21h, en enlevant donc le quart d’heure où parfois le public du prime-time peut venir gonfler les audiences, Quotidien est toujours devant TPMP, que ce soit sur les 4 ans ou plus (5,0 % de PdA contre 4,2%) ou sur les ménagères (8,4 % contre 6,8%).

Bref, soyez vigileants quand un producteur parle de ses audiences. Il a tendance à les voir beaucoup plus belles qu’elles ne le sont.

img_8407

Crédits photo : © Alexandre ISARD / PASCO / ‘Le Point’