FOX, Netflix… spécialistes des bonnes séries et des non-renouvellements

Bien nombreuses sont les émissions télé qui ont péri dans les entrailles du petit écran, bien nombreuses sont également les séries qui n’ont pas survécu aux décisions parfois hasardeuses des patrons de chaînes et plateformes. Mais si le fan club de Motus ne s’est pas battu corps et âme pour raisonner Titi Beccaro, il n’en est pas de même pour les communautés de certaines séries télé, qui ont dû batailler pour sauvegarder leurs séries préférées, parfois sans succès, face à des plateformes qui privilégient désormais la nouveauté plutôt que la continuité. 

FOX : des bouteilles à la mer, vite repêchées… 

Terre d’accueil de centaines de séries, notamment des plus culte comme Prison Break ou Dr House, FOX dispose actuellement d’un très restreint catalogue de séries, reposant sur un mastodonte : Les Simpson, ainsi que d’autres séries très plébiscitées à l’instar de 9-1-1 (diffusée actuellement chez nous sur M6) ou d’Empire. 

Mais même un mastodonte peut fléchir : là où Les Simpson rassemblait à ses débuts plus de 13 millions de téléspectateurs outre-Atlantique, la série absurde ne compte plus que quelques trois millions de fidèles pour sa 30ème saison (certes, cela reste impressionnant). Mais si Les Simpson réussit pour l’instant à garder le cap et sa case sur la chaîne (deux nouvelles saisons ont été signées), il n’en a pas été de même pour d’autres séries, comme Brooklyn Nine-Nine ou Lucifer, toutes deux diffusées sur FOX pendant plusieurs années, cinq pour la série comique, deux pour la série fantastique. 

Et si ces deux séries ont réussi à revenir d’entre les morts, c’est grâce à la mobilisation de leurs fans, qui se sont servis des réseaux sociaux comme d’une large pétition numérique, permettant ainsi aux acteurs des deux programmes de retrouver le chemin des écrans, sur NBC pour Brooklyn Nine-Nine, sur Netflix pour Lucifer. À noter que Netflix a repris Lucifer un mois après l’annonce de sa déprogrammation et les quatre millions de tweets qu’ont engendré les hashtags #SaveLucifer et #PickUpLucifer (Sauvez Lucifer en gros pour les non-anglophones). La série diabolique a ainsi vu sa saison 4 lancée le 8 mai dernier sur la plateforme, entraînant de nombreuses critiques positives, et la volonté d’une saison 5 dans les plus brefs délais (ceci ne reflète en aucun cas une opinion personnelle, enfin presque). Quant à NBC, elle a annoncé sa reprise en main de la sitcom Brooklyn Nine-Nine… dès le lendemain de son annulation par la Fox. Belle prise. 

img_1006

Un des derniers abandons en date de la FOX ? L’Arme Fatale, diffusée sur TF1, n’a également pas eu les faveurs des dirigeants pour une saison 4, d’une part pour l’incertitude autour du casting de la série, entre licenciement et départ, d’autre part pour le vrai nerf de la guerre : les audiences, toujours plus en baisse, 25% inférieures à celles de la saison 2.

Netflix : deux, trois saisons et puis s’en va…

Si Netflix joue les bons samaritains à sauver les séries à droite, à gauche, elle n’en est pas en reste concernant les annulations de séries à répétition. Une règle pour la plateforme américaine : pas plus de trois saisons. En règle générale bien sûr, car il existe quelques exceptions comme Orange is the New Black ou House of Cards, arrêtées après six saisons mais nombreuses sont les séries qui se sont vues couper la chique après deux ou trois saisons : Sense8 (2 saisons), Everything Sucks (1 saison), Les Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire (3 saisons), pour ne citer qu’elles, et plus récemment Santa Clarita Diet, comédie d’horreur portée par Drew Barrymore et la sitcom One Day at the Time, pourtant très appréciées des abonnés de la plateforme mais qui se sont vues à leur tour stoppées. 

Mais là où les autres chaînes ont la possibilité de plaider la mauvaise audience pour justifier l’abandon d’une série, aucune audience n’est disponible pour les séries Netflix. Les raisons des arrêts restent donc obscures et il reste difficile pour les fans d’accepter l’annulation de leur série préférée, si on prend en plus en compte le fait que leurs réclamations, tweets et pétitions, ne servent strictement à rien, là où la plateforme en avait justement profiter pour sauver certaines séries. Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse tout ça, tout ça… Un catalogue énorme certes, mais mieux vaut ne pas trop s’attacher aux personnages…

Bien évidemment, FOX et Netflix ne sont pas les seules à jouer au jeu de la déprogrammation : ABC, CBS ou encore HBO ne sont pas en reste. 

Vous aurez remarqué qu’on ne parle ici que de séries étrangères, car aux dernières nouvelles, sauf coup de théâtre, vous aurez bien une 15ème saison de Plus Belle la Vie, une 20ème de Joséphine Ange Gardien et une 12ème de Camping Paradis.

img_1007