Plateau Télé devant « Je suis une célébrité, sortez-moi de là »

Hier soir, TF1 dégainait son remake de Je suis une célébrité, sortez moi de là. Impossible pour ‘Le Plateau Télé’ de passer à côté de ce retour de l’émission culte. Côté casting, on est pas sur du 5 étoiles, le nom avait bien été choisi il y a quelques années, évitant la petite arrogance de Danse avec les Stars. Julien Lepers (oui encore lui), Brahim Asloum, Nilusi des Kids United ou encore Sloane de Peter & Sloane font ainsi partie de l’aventure.

Côté animation, le duo d’animateurs est tout de même plus alléchant : Laurence Boccolini alliée à Christophe Dechavanne. Dommage que les deux animateurs ne peuvent pas s’encadrer, et cela se ressent tout au long de l’émission : outre la petite pointe d’humour faite grâce à leurs sièges floqués « Karine Ferri » et « Camille Combal », on sent toute l’animosité entre eux dès le début de l’émission avec Laurence Boccolini qui parle d’ « enflure » qui l’embête, officiellement enflure aux pieds, officieusement on peut davantage penser qu’elle parle de son acolyte, de nombreux articles (‘Télé Loisirs’, ‘Closer’, ‘Le Parisien) évoquant une ambiance plus que mauvaise tout au long du tournage. Ai-je l’oreille fine ou suis-je psychopathe, mais il m’a semblé entendre plusieurs différences de son entre les voix de Christophe et de Laurence, les animateurs ayant vraisemblablement enregistré des voix-off en aval du tournage, histoire de ne plus se recroiser.

Mais assez parlé disputes, passons à l’émission ! Je découvre Giovanni Bonamy ; mannequin, un peu le Terrence Telle de l’émission, dont l’objectif semble être plus de pécho Capucine Anav que de ramener de l’argent pour son association ; ainsi que Fréderic Longbois, ancien candidat de The Voice, qu’on pourrait confondre avec Assurancetourix des aventures Astérix tant il ne cesse de chanter et parler à tout bout de champ. Même pas encore arrivés sur le camp, Gérard Vives y va de son petit commentaire : « la Castafiore, je vais lui foutre un coup de coude dans la glotte. » Bonne ambiance.

Arrive alors la première étape de l’aventure : sauter dans le vide pour aller récupérer des denrées. Si tous se jettent finalement avec plus ou moins de difficultés, Julien Lepers et Sloane resteront en haut de la falaise. C’est sûr que perdre les deux vieux au bout de 10 minutes d’aventure, ça l’aurait pas trop fait.

Lors de la découverte du camp, Sloane déclare : « Nous les chanteurs, nous sommes habitués aux lits King Size et aux grandes salles de bain. » Pas à nous Sloane. On sait très bien que pendant la tournée Stars 80, vous dormez à l’hôtel Formule 1 sur le bord de la nationale où il y a à peine le wi-fi dans la chambre.

Première épreuve dite « des étoiles » qu’on pourrait apparenter à l’épreuve de confort de Koh Lanta : Candice Pascal doit monter un puzzle pendant que ses camarades ont la tête dans des aquariums remplis d’insectes et autres animaux, telles les « têtes chercheuses » de Fort Boyard. Notre copain Giovanni a dû avoir une embrouille avec quelqu’un de la production juste avant vu le nombre de blattes et autres cafards qu’il s’est vu infligé dans la tronche.

Après être allés chercher leurs petites provisions, soirée autour du feu où chacun raconte pour quelle association il joue. Ça discute ça discute, encore et encore…. Dépêchez vous quand même, y a Télé Shopping qui va bientôt commencer.

Lorsque Laurence Boccolini annonce le déroulé de l’épreuve du coffre, on est à peu près sur la même incompréhension qu’avec Denis Brogniart quand il explique les règles sur Koh Lanta. Sans rentrer dans les détails, on est avec les boules de feu Total Wipeout, mais à quelques centaines de mètres du sol. Petit coup de frayeur quand Frédéric Bousquet tombe dans le vide. Heureusement que Laurence Boccolini précise qu’il est attaché car pas sûre que Capucine Anav avait compris.

Une épreuve éliminatoire plus tard, c’est Julien Lepers qui quitte l’aventure en premier. Il n’aura pas réussi à entourlouper le monde pendant plusieurs semaines comme dans Danse avec les Stars, dieu bénisse.

Bilan de notre nouvelle saga de l’été : Si l’émission tire un peu trop en longueur (on espère que ça ne sera le cas que pour le premier épisode) et le casting pêche un peu, Je suis une célébrité, sortez moi de là n’en reste pas moins un programme feel-good, parfait pour cette période estivale qui nous attend.

Côté audiences, on part sur un début plutôt mitigé pour le nouveau jeu d’aventure avec 3 089 000 téléspectateurs et 19.4 % de part d’audience. La fin très tardive de l’émission a sûrement permis de sauver l’émission, car la pôle position aurait pu être encore plus nette pour France 3 et Tandem avec leurs 3 476 000 téléspectateurs.