TPMP saison 10 : quelles futures audiences ?

Ce soir, Cyril Hanouna lance la dixième saison de son talk-show Touche pas à mon poste, la septième sur le canal 8 de la TNT. Depuis 3 ans, le talk produit par H2O Production est en perte de vitesse, au point de passer derrière ses deux principaux concurrents  Quotidien sur TMC et C à vous sur France 5. Avant de découvrir demain matin à 9h les audiences de chacun et de savoir quel talk les téléspectateurs étaient le plus impatient de retrouver, l’équipe du ‘Plateau Télé’ vous propose un petit bilan d’audience de l’ensemble des saisons de TPMP sur D8 et C8.

2012-2015 : La montée en puissance

Arrivé en octobre 2012 sur D8 après avoir connu le succès en deuxième partie de soirée sur France 4, Touche Pas à Mon Poste s’installe progressivement dans la case occupée auparavant par Jean-Marc Morandini, éjecté de la chaîne D8 suite au rachat par le groupe Canal. Alors qu’en début de saison, la bataille d’audience se joue entre D8 et NRJ12, où Jean-Marc Morandini a atterri, Cyril Hanouna vise rapidement de braquet pour viser plus haut : Le Grand Journal sur Canal+. Au mois de mars, TPMP atteint pour la première fois le million de téléspectateurs en moyenne et la première saison s’achève avec une moyenne de 820 000 téléspectateurs, 4,3 % de part d’audience et surtout 7,9 % auprès des ménagères. Voyant ses audiences qui commencent à décliner, Michel Denisot décide d’arrêter Le Grand Journal. Il rassemblait encore 1,5 millions de téléspectateurs sur Canal+. De son côté, Jean-Marc Morandini est prié de se renouveler sur NRJ12.

La saison suivante, Touche Pas à Mon Poste gagne en exposition, avec une plage horaire élargie. La montée en puissance se poursuit, faisant exploser son concurrent de NRJ12 dès sa première semaine de diffusion et en grignotant petit à petit le public de Canal+. De 1,1 millions en deuxième saison sur D8 (5,7% PdA, 11,5% FRDA-50), TPMP passe à 1,3 millions de téléspectateurs en saison 3 (6,0% PdA, 11,3% FRDA-50). Le Grand Journal, mené par Antoine de Caunes, connaît quant à lui le sort inverse.

2015-2016 : la saison de tous les succès

La quatrième saison de Touche Pas à Mon poste sur D8 est de loin la plus réussie en termes d’audience : 1,5 millions de téléspectateurs, 6,6% de part d’audience et 12,6% sur les ménagères. L’émission flirte avec la barre des 2 millions de téléspectateurs en janvier 2016, Cyril Hanouna a définitivement enterré Le Grand Journal, et ses 600 000 téléspectateurs en moyenne devant Maïtena Biraben et sa bande. C’est l’année de la signature du fameux contrat à 250 millions d’euros, mais aussi des premiers dérapages : nouilles dans le slip, règlements de compte à l’antenne suite à un article de Society, et premiers avertissements du CSA. En fin de saison, les audiences commencent à s’effriter et Cyril Hanouna décide de découper son émission en plusieurs parties pour dissimuler cette érosion.

2016-2019 : la chute continuelle

À partir de 2016, Touche Pas à Mon Poste va baisser chaque saison, malgré les dénégations de son animateur et ses multiples découpages. De 1 300 000 téléspectateurs en 2016-2017, TPMP passe à 1,1 million en 2017-2018 pour passer sous la barre symbolique du million l’an dernier, avec 925 000 téléspectateurs en moyenne. Les scandales à répétition ont eu raison de la ménagère qui, petit à petit, a fui le programme (de 13% FRDA-50 en 2015-2016, il est passé à 7% la saison dernière), tout comme les moins de 50 ans, qui sont le public le plus volatile de la télé.

En perdant une partie de ses téléspectateurs et en subissant la désaffection des jeunes pour le média télé, Touche Pas à Mon Poste a perdu gros en trois ans. Il est très compliqué d’imaginer un renversement de tendance pour cette huitième saison sur C8, surtout qu’aucun changement majeur n’a été opéré si ce n’est un nom donné à chacune des parties de l’émission. Affaire à suivre…

En cadeau de rentrée, un nouveau graphique made in ‘Le Plateau Télé’ :

audience tpmp
A partir de la saison 2016/2017, l’émission met en place de nombreux découpages.

source