Mask Singer : on a mené l’enquête

Le nouvel opus de TF1 « Mask Singer » a été lancé ce vendredi devant 6,6 millions de français. Le jeu a fait le plein sur les cibles commerciales et ce n’est pas étonnant, tellement le concept est efficace : 12 célébrités dissimulées sous des costumes complètement dingues qui participent à un concours de chant. Le côté « concours de chant », on ne va pas se mentir, on n’en a rien à cirer. Mais le côté « enquête », « chasse aux indices », on adore. On a donc enfilé nos imper’, pris nos loupes et mené l’enquête. On se trompe peut-être mais on pense être moins à la ramasse que Jarry, Anggun, Alessandra Sublet et Kev Adams.

Une Boccolicorne ?

Physiquement, on est sur quelqu’un de plutôt corpulent. Le jury l’a remarqué et s’est un peu lâché en proposant Marianne James, Chimène Badi et même Maïté. On ne va pas les blâmer, c’est bien un élément à prendre en compte. Mais pour mon enquête, je préfère me concentrer sur les portraits. Pour la licorne, on cherche une personne « douce, féerique mais très rock », qui a « aimé faire partie d’un groupe dont les personnes ont eu un parcours prodigieux ». Elle aime chanter mais n’en a pas fait son métier. Sur ses origines, elle nous dit que « de là où elle vient, elle aurait pu devenir cantatrice d’opéra ». Hum, l’Italie sûrement… Elle dit avoir réalisé ses rêves et nous en avons été les témoins. On l’aurait connu sous des registres très différents.
Le premier nom qui me vient à l’esprit, c’est Laurence Boccolini évidemment: comédienne, animatrice radio ayant débuté sur un créneau rock et où elle était en bande avec Arthur et Manu Lévy, présentatrice télé évidemment mais aussi scénariste.
En indice bonus, la licorne révèle avoir changé la vie de nombreuses personnes. Ça pourrait correspondre à son passage à l’animation de Money Drop. Bref, pour moi, la licorne c’est Laurence Boccolini à 100%.

L’avis de Détective Julie : à 1000% d’accord avec mon collègue. Même si les premiers instants pouvaient faire évidemment penser à Marianne James, l’option Boccolini s’avère être la plus probable. Trop probable ?

R’n’b fever dans le panda ?

Pour le panda, plein de fausses pistes m’ont embrouillé l’esprit, notamment sur le sexe de la personne. Enfin son genre, bref, vous m’avez compris. A partir du moment où le panda s’est mis à chanter, on a compris qu’on devait plutôt chercher une fille. Et les indices nous ont mis rapidement sur une piste. Elle a baigné toute son adolescence dans le rap, a été élevée au milieu de cultures variées et de différentes langues. Elle est entrée très tôt dans la cour des grands.
Et si TF1 était allé chercher la petite Leslie ? Elle a passé son adolescence dans les MJC, elle a débuté très tôt à la télé dans Graines de Star. Sa page Wikipedia nous dit qu’elle est d’origine vietnamienne et wallisienne par son père et qu’elle a grandi en Afrique. Encore une qui coche toutes les cases.
Dans la suite de l’émission, elle révèle en indice supplémentaire que MC Solaar, IAM et Passi l’ont inspiré. Née dans les années 80, elle correspond parfaitement à cette époque. Le panda, c’est Leslie, c’est sûr.

L’avis de Détective Julie : Chacun sa vision des choses mais jamais l’idée de Leslie sous le masque du panda ne m’est venue à l’esprit. Beaucoup ont évoqué Julie Zenatti et il est vrai que c’est tout à fait probable. Mais en toute honnêteté, aucun nom ne m’est venu à l’esprit face à la prestation du panda, même si la voix me dit fortement quelque chose…

Un Enfoiré dans l’aigle ?

Pas facile de trouver qui se cache dans l’aigle. Les jurés de l’émission ont proposé Pascal Obispo et faut avouer qu’il répondait à pas mal d’éléments du portrait. Et finalement, je tombe pas si loin du chanteur. On cherche quelqu’un qui pourrait s’habiller comme l’aigle (en tenue de rockeur déjà vue dans le film Les 11 commandements), qui aime porter des costumes et faire rire. Pour les déguisements, il parle même d’un rituel. Un rituel ? On serait peut être sur un Enfoiré…
Et si c’était Mickael Youn ? Il connaît bien les caméras, a fait de la télé, du cinéma et de la musique. L’indice « Jour, nuit, jour, nuit » qui a embarqué le jury sur Christian Clavier ? Ca pourrait être une référence au Morning Live, l’émission qui réveille tes voisins au début des années 2000.
Dans le deuxième magnéto, il précise qu’il ne rate jamais sa cible. J’y vois une référence à sa maîtrise de la parodie. Je suis pas sûr à 100% sur ce coup-là mais je mise très gros sur Mickaël Youn.

L’avis de Détective Julie : Franck Dubosc se cache sous l’Aigle. J’en suis à 99% persuadée. L’intonation de voix, les quelques indices… Mais comme l’un des détectives du jury a dit la même chose, je ne suis plus trop sûre de moi. Gérard Darmon ou Ramzy sont également dans les tuyaux, mais à prendre avec des pincettes.

Lio l’hippo ?

On est sur un petit bout de femme, connue pour son fort caractère. Elle a fait du cinéma, d’auteur, mais aussi de la télévision. Elle dit « avoir connu le placard ». Tout son portrait se déroule dans un fast-food à l’américaine. Un fast-food où on mangerait bien une banana-split… Ouais, pour elle, je suis à fond sur Lio. Dans le portrait, on la voit danser le french cancan, or elle a fait un album intitulé « Cancan ». Elle a joué au cinéma et à la télé, a connu une traversée du désert dans les années 90 (certains disent depuis les années 90…).
Mais bordel, pourquoi ce drapeau de la Suède dans le portrait ? J’en ai aucune idée mais je suis convaincu que c’est Lio qui se cache derrière l’hippocampe.

L’avis de Julie Détective : Si tout le jury a pensé à Lio, alors on peut être sûr que ce n’est pas ça. Une multitude de personnalités s’entremêlent dans ma tête pour cette créature : Leila Bekhti, Géraldine Nakache (pour la référence « Tout ce qui brille » dans les indices), mais aussi Florence Foresti pour la voix lors de la prestation musicale… Difficile de se faire un avis.

Des millions de copains pour le monstre ?

Aucune certitude mais de forts soupçons. On est sur quelqu’un de vraiment petit, dont les yeux arrivent au niveau du torse de Camille Combal. Son portrait nous décrit une petite personne, qui vient d’un univers magique et qui est un éternel enfant. Elle a toujours voulu se donner en spectacle et considère le public comme sa famille. Au cours de sa carrière, elle dit avoir rencontré du beau monde et est passé dans des lieux mythiques comme Bercy et l’Elysée.
Je pense forcément à Dorothée, qui a bercé mon enfance, qui a invité les plus grandes stars dans ses émissions et qui a rempli je ne sais combien de fois le Palais Omnisport de Paris-Bercy. Elle a été promue en 2010 chevalier des Arts et des Lettres, j’imagine que ça explique son passage à l’Elysée.
Par contre, je ne m’explique pas le cactus sur lequel elle se pique dans son portrait. Mais rien que pour le kiff, je veux trop que ce soit Dorothée qui se cache dans ce « monstre d’amour ».

L’avis de Julie Détective : J’avouerais qu’à part avoir sorti des « Annnnnwwww il est beaucoup trop mignon » toutes les 10 secondes à la vision de ce montre, je n’ai pas été très appliquée dans mon travail de détective. Toutefois, un indice a retenu mon attention : « présent tous les soirs à la télévision »… Un présentateur de JT ? Gilles Bouleau ? Yann Barthès ? J’avais également pensé à Jean Lassalle mais j’ai moins de doutes sur cette non-option.

Voilà pour notre enquête. Semaine prochaine, on remet ça pour les 6 prochaines célébrités et on fera le bilan dans 5 semaines quand tout le monde aura tombé le masque.