Audiences radio : les courbes des généralistes

le

Tous les deux mois, c’est l’effervescence dans les bureaux des grands patrons de radio, quand tombent les résultats de l’enquête des 126 000 de Médiamétrie. La « 126.000 », c’est l’enquête qui mesure l’audience radio au quart d’heure moyen, auprès des personnes âgées de 13 ans et plus. Du côté du ‘Plateau Télé’, nous avons décidé de faire un focus sur les principales radios généralistes nationales : France Inter, 1ère radio en audience cumulée avec 6.4 millions d’auditeurs, RTL, 1ère en part d’audience avec 12.6%, RMC, juste derrière avec 3.7 millions d’auditeurs et Europe 1, qui a fait sa pire rentrée historique avec 2.8 millions d’auditeurs sur cette première vague de la saison.

France Inter domine le prime-time, RTL le 9h-12h

audiencesgmatin

Au petit matin, RTL mène la danse avec la bien nommée « RTL Petit Matin » de Julien Sellier, leader jusqu’à 6h30. La tranche 5h-6h est d’ailleurs en progrès que ce soit sur une vague ou sur une année. En face, le 5-7 de Mathilde Munos résiste bien, réduit l’écart et prend même la tête des audiences à partir de 6h30, à l’approche du prime-time de la radio. Du côté de RMC et d’Europe 1, la bataille est serrée avec les matinaliers Jean-Jacques Bourdin et Matthieu Belliard qui prennent l’antenne dès 6h. Sur la première heure, c’est l’anchorman de RMC qui domine, avec une case en progression sur une vague.

De 7h à 9h, la matinale de France Inter, emmenée par Nicolas Demorand et Léa Salamé, dominent largement la concurrence, avec un pic à 2.34 millions d’auditeurs entre 8h et 8h15. La case est en progression que ce soit sur un an ou sur une vague et l’écart est creusé avec RTL qui compte à présent 360.000 auditeurs de moins que France Inter, contre 219.000 l’an dernier. Yves Calvi ne démérite pas, avec seulement 44.000 auditeurs sur un an. Du côté du match opposant Europe 1 et RMC, c’est Matthieu Belliard qui est en tête entre 7h et 9h, avec un écart marqué sur la dernière demi-heure pendant la revue de presque de Canteloup, pic d’audience de la station avec 951.000 auditeurs, soit 343.000 de plus que l’interview politique de Jean-Jacques Bourdin.

De 9h à 12h, les cartes sont redistribuées, avec une domination de RTL notamment grâce à « Ça peut vous arriver » de 9h30 à 12h. Julien Courbet parvient à hisser la station à un écart de plus de 500.000 auditeurs de sa concurrente France Inter. L’animateur de Capital est en léger repli sur un an mais progresse bien sur une vague. France Inter progresse de son côté, avec Sonia Devillers et Ali Rebeihi. Et ils font bien, car « Les Grandes Gueules » sont à leurs trousses. L’émission de débat animée par Alain Marschall et Olivier Truchot enregistre le pic d’audience de la station à 10h, avec 745.000 auditeurs. Ils sont alors à seulement 145.000 auditeurs de France Inter, contre 1.2 million à leur prise d’antenne à 9h. Europe 1 n’est pas dans le match, l’audience est en repli sur un an même si il y a du mieux entre 9h et 9h30.

Le midi, France Inter est loin devant, avec près d’1.5 million d’auditeurs entre 12h45 et 13h15. « Le jeu des 1000 euros » de Nicolas Stoufflet est écouté à cette heure-ci par deux fois plus d’auditeurs que « RTL Midi » de Christelle Rebière, pourtant deuxième des audiences. Sur un an, Laurence Bloch, directrice des programmes de France Inter, enregistre une forte hausse de sa tranche 12h30-16h, ne laissant le leadership à RTL qu’à partir de 15h30.

audiencesgam

Laurent Ruquier leader incontestable

De 16h à 18h, personne n’arrive à la cheville des « Grosses Têtes » (sic). Le pic d’audience de Laurent Ruquier et sa bande est atteint à 17h, avec 1.3 million d’auditeurs. France Inter est derrière, avec Antoine de Caunes très proche du niveau d’audience de Vincent Moscato. Il faut attendre l’arrivée de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek pour que la radio publique reprenne ses distances. Du côté d’Europe 1, Matthieu Noël a fait du bien à cette case sinistrée, dans laquelle Laurence Boccolini et Karl Zéro se sont succédé l’an dernier. « L’équipée sauvage » fait mieux sur un an et sur une vague pendant trois quarts d’heure consécutifs, prouesse réussie par aucun autre animateur de la station.

À 18h, « Votre grand journal du soir » de Nathalie Lévy signe aussi une belle performance, en faisant monter la courbe d’audience de la station, quand celles de la concurrence sont en baisse. Pas suffisamment tout de même pour passer ne serait-ce que devant une de ses rivales. France Inter domine le match du soir, avec 990.000 auditeurs écoutant le journal de 19h. À noter qu’il faut attendre 22h pour voir une autre station que RTL ou France Inter en tête des audiences : c’est alors RMC avec son « After foot » qui domine les débats.