Youtubers à la télévision : passages réussis ?

le

Deux salles deux ambiances… Même si la fracture entre Internet et la télévision est de plus en plus visible et les jeunes de moins en moins devant le petit écran, nombreux sont les youtubers et créateurs d’Internet à venir proposer leurs services aux chaînes de télévision, leur permettant de démocratiser leur contenu et d’améliorer leur visibilité auprès des cibles plus âgées, pour effacer cette image très ancrée de « jeunes qui restent dans leur chambre à jouer aux jeux vidéos », et nombreux sont les patrons de chaîne à faire les yeux doux à ces vidéastes, autoproclamés comme recruteurs de cibles jeunes.

‘Le Plateau Télé’ a donc décidé de faire le point sur quelques passages, réussis ou non, de Youtube à la télévision, audiences et avis des téléspectateurs confondus.

Youtubers en invités : très chahutés

Avant de se voir propulsés à la tête d’émissions sur les chaînes historiques, nombreux youtubers ont d’abord été conviés sur les plateaux télé : Quotidien, On n’est pas Couché ou encore Salut les Terriens. Et on ne peut pas dire que ce fut très concluant puisqu’un cercle vicieux s’est rapidement mis en place entre les deux milieux : les émissions font des reportages sur Youtube sans trop s’y connaître, mettant toujours en avant le côté argent et le fait que youtuber n’est pas un vrai métier, entraînant alors une méfiance (logique) de ces derniers à leur égard, et le peu qui se risque tout de même à y aller n’échappe toujours pas à la question « Et ça gagne combien ? ». Et ainsi de suite. Tous y ont eu le droit : Squeezie (plus gros youtuber français) face à Thierry Ardisson, Natoo face à Léa Salamé, Pierre Croce face à Sophie Davant et dernièrement Mcfly et Carlito face à Yann Barthes et Salhia Brakhlia. Les exemples sont très nombreux et ont donc conduit à une véritable gueguerre entre Internet et télévision. Mais certaines émissions et chaînes sont bien moins critiques envers cette génération et ont accueilli plusieurs youtubers en tant que chroniqueurs : le youtuber qui décrypte l’actualité Hugo Travers a été sur LCI pendant la présidentielle 2017 et Shera Kerienski a bénéficié d’un siège dans Touche Pas à Mon Poste… mais seulement pour trois émissions.

img_1752

Candidats youtubers : des débuts difficiles

C’est devenu de plus en plus banal mais il y a quelques années, l’idée d’avoir ne serait-ce qu’un youtuber dans une émission en tant que candidat pourrait interroger sur la légitimité du casting, comme lors de la sixième saison de Danse avec les Stars qui avait accueilli Marie Lopez, aka EnjoyPhoenix, l’une des youtubeuses les plus influentes de la plateforme. Critiquée à longueur de soirée et de passages sur le parquet, plus pour son statut que pour ses performances, la jeune femme avait beaucoup souffert des critiques, notamment sur son poids.

Fort Boyard est également depuis quelques saisons une terre d’accueil pour les youtubers avec EnjoyPhoenix, Cyprien, Squeezie, Jérôme Niel , Mcfly et Carlito ou encore Audrey Pirault. Ces trois derniers ont été d’ailleurs dans la même session de l’émission de France 2 la saison dernière, en compagnie des artistes Big Flo et Oli et de la Miss France Camille Cerf. Une équipe très jeune et bien loin des célébrités connues du public de la chaîne publique (d’une moyenne d’âge de 60.1 ans). Cela n’a pourtant pas empêché le jeu d’Olivier Minne de se placer en tête des audiences ce 6 juillet dernier avec 2.85 millions de téléspectateurs (19 % de PdA). Côté critiques, les téléspectateurs ont été plutôt indulgents, partagés entre les fans des différents youtubers et ceux qui ne les connaissaient pas du tout et n’avaient donc pas forcément d’avis sur ces nouvelles personnalités.

Une émission rien qu’à soi : la (presque) consécration

Passons enfin au vif du sujet : ces youtubers qui ont franchi le cap et se sont vus confiés une case sur une chaîne. Cyprien a fait le chemin à l’envers, puisqu’il a d’abord commencé à la télévision avec son émission de quelques minutes, 12 infos, diffusée sur NRJ12 entre septembre 2010 et décembre 2011. Sans compter son passage dans Les Anges de la Téléréalité la même année et d’autres apparitions dans des séries, le youtuber a fait son retour sur le petit écran avec sa propre série en compagnie de Norman et Natoo : Presque Adultes, diffusée le samedi à 20h50 durant trois mois en 2017. Bilan : des audiences fluctuant suivant le prime qu’il y avait, 4.3 millions de téléspectateurs pour la première le 8 juillet, plus que 2.85 millions la semaine suivante, 1.86 million le 5 août et 4.14 millions de téléspectateurs pour le dernier épisode diffusé le 9 septembre. Outre des audiences très mitigées, la mini-série avait été largement critiquée par les téléspectateurs, de par des scénarii, jeux d’acteurs et dialogues très peu qualitatifs.

img_1759

Le collectif d’artistes Golden Moustache (appartenant au groupe M6) a également bénéficié de plusieurs primes sur W9 : Golden Moustache spécial Parodies diffusé le 22 décembre 2015 a rassemblé 622 000 téléspectateurs (2.4 % de PdA), sa deuxième édition diffusée le 20 septembre 2016 497 000 fans (2.2 % de PdA).

Cas suivant : Balek sur Canal+ avec Jérôme Niel. Une sorte de série/parodie des jeux télévisés diffusée sur la chaîne payante courant décembre 2016 / début 2017 à 19h45. Difficile d’en dire quelque chose puisque quasiment aucun commentaire sur l’émission n’a été fait sur les réseaux sociaux, à croire qu’elle n’a jamais existé. « Heureusement » que le replay est toujours disponible sur MyCanal. Trouvées au fin fond des entrailles des archives médiamétriques, les audiences de cette pastille de quelques minutes n’étaient pas non plus très attrayantes : jamais plus de 0,7% de part d’audience et un nombre de téléspectateurs oscillant entre 21 000 et 158 000 téléspectateurs.

Enfin, dernier exemple en date : Seb la Frite, qui a proposé le 26 décembre dernier un documentaire très qualitatif en immersion en Papouasie à la découverte de contrées inexplorées. A contrario de ses confrères, le youtuber est l’un des rares à avoir proposé un contenu largement plébiscité par les téléspectateurs, qui ont tous salué l’excellent reportage proposé sur TFX au lendemain de Noël. Bon, côté audiences, on est très loin des commentaires passionnés des fans du youtuber qui prédisaient un record historique pour la TNT : 278 000 téléspectateurs (1.4 % de PdA) pour La Vraie Aventure, avant dernière chaîne ce soir là. Et à J+7, donc avec le replay, les audiences n’ont guère augmenté : 316 000 téléspectateurs au total. Mais il semblerait que la chaîne soit « très contente », selon les dires du youtuber, puisqu’elle pourrait même collaborer de nouveau avec lui dans le futur. Cette collaboration TFX feat Youtube a également permis à Seb Frit de partager l’intégralité de son documentaire sur sa chaîne YouTube. Mis en ligne hier soir à 20h, le reportage d’une heure comptabilise déjà plus de 700 000 vues, soit plus du double de son audience veille. L’exemple est aussi frappant avec la nouvelle émission de Canal+ Kem’s présentée par Ramzy Bédia. Les duos Mcfly & Carlito et BigFlo & Oli étaient les invités du jeu déjanté le 27 décembre dernier. À 9h le lendemain, les audiences affichaient 179 000 téléspectateurs (0.8% de PdA). Proposée sur la chaîne YouTube de Canal+ ce même jour, l’émission comptabilise aujourd’hui plus de 2 200 000 vues. Comme quoi, certains publics ne se mélangent pas.

imb_s1kdvq

En clair, la conquête des youtubers vers le petit écran est encore loin d’être réussie. Si certains ne sont restés qu’au stade de simples invités, bien qu’en s’y cassant déjà suffisamment les dents, d’autres ont fait le pari risqué de s’intégrer le temps d’un soir dans ce milieu où seules les personnes, globalement âgées et surtout pas d’Internet, semblent avoir leur place. Mais le pari est loin d’être perdu pour tous ces créateurs. Même si certains téléspectateurs continuent de se questionner sur leur légitimité, les chaînes sont enclin à leur accorder leur confiance, comme TMC semble l’avoir fait avec le duo Mcfly et Carlito qui aurait gagné un prime sur la chaîne d’après Yann Barthès.